Que faire pour inciter le public à venir rencontrer des auteurs et assister aux débats proposés à l'occasion de cette 6 ème édition , alors que comme l'écrit Isabelle Lassale sur le site de France Culture.  "La littérature policière est en pleine effervescence et connaît aujourd’hui un certain succès grandissant à la fois de la part des lecteurs, amateurs de littérature et de cinéma, mais aussi des auteurs"
Et de poursuivre ...

"Débordant le cadre spécialisé qui lui était dévolu, le roman policier abolit les différentes catégories cloisonnées et restrictives pour investir plus généralement la fiction romanesque et s’imposer comme un réel courant littéraire et non plus une « sous-littérature »."

Parmi les raisons du succès la journaliste précise:
"A la recherche d’histoires, le public trouve dans le roman policier, des récits qui lui permettent de comprendre le monde, de l’appréhender."   

Telle est l'ambition, modeste certes, mais réelle, des deux tables rondes proposées Polar Historique ou  Polars Faits de société.

 

Et puis nous apprenons toujours sur ce même site qu'un hommage fut rendu à Frédéric Dard au salon de Cognac à l'occasion du dixième anniversaire de sa disparition. On nous rappelle que Simenon est publié dans la Pléiade. Précisons pour ceux qui l'ignoreraient encore que l'intégralité des œuvres de Boris Vian elle aussi va faire son entrée dans la pléiade, 2 tomes sont prévus ( un salut amical à l'anarnaudet.....et merci pour l'info)

La controverse Dard - Simenon est une véritable énigme, je peux témoigner de l'intérêt qu'elle a suscité à la BMVR . Un auteur marseillais de polar à côté duquel j'étais assis n'a pas hésité pour la qualifier de "véritable enquête policière" ..

Depuis le mois de février dernier il semblerait, elon un des des conférenciers, que de nouveaux éléments soient apparus. Alors curieux, fans de polars, de Simenon et/ ou de Dard ou de San Antonio, James Carter, André Berthomieux, Frédéric Charles, ...

Rappelons le sujet tel qu'il fut présenté à la BMVR :

Georges Simenon et Frédéric Dard, deux monuments les plus populaires de la littérature française du XXème siècle, ont connu des rapports conflictuels qui dégénèrent en une haine féroce qui perdura jusqu’à leur mort. Commencée comme une relation de maître à élève cette amitié étiolée fut l’occasion d’un règlement de compte littéraire en bonne et due forme durant de nombreuses décades.

Le point de départ de cette histoire commence avec l’adaptation, au théâtre, par Frédéric Dard de */La neige était sale/* de Simenon et se poursuivit à travers l'étrange histoire de /*Liberty-Bar*/, pièce mettant en scène le commissaire Maigret qui connut un gros succès. Cette brouille modifia complètement le cours de la carrière des deux écrivains : Simenon renoncera au théâtre, et Dard s'enfoncera toujours plus dans la production d'une littérature parallèle sous de multiples Pseudos peu ou pas connus.

et puis un coup de coeur  une fiction de Marcus Malte le samedi soir à 20h