La Pléiade ne se trouve pas au milieu de commerces, on n'y croise pas de consommateurs plus ou moins stressés venus faire leurs courses!...

Elle n'est pas non plus dans une zone commerciale, limitant il est vrai, le nombre de badauds parmi lesquels peuvent se trouver des lecteurs potentiels. Cela évite aussi à certains auteurs de devoir répondre à des questions saugrenues du type "C'est où les toilettes", anecdote rapportée par Marc Spacessi.

Cette manifestation veut mettre l'accent sur l'amitié et les rencontres.Le plaisir pour les lecteurs d'échanger avec leurs auteurs préférés, d'en rencontrer de nouveaux.

La consultation des ouvrages présentés sur le stand de la libraire du salon et les conseils avisés du professionnel permettait au nouveau visiteur d'avoir une vue d'ensemble sur la partie Polar.

Une partie du public est toujours fidèle aux auteurs de bande dessinée et à ceux qui écrivent pour la jeunesse.

L'apéritif s'est déroulé aux accents du groupe jazz le Cri de la Cride pendant l'apéritif. Don Morton a rejoint le groupe sur scène pour finir sur une série de rocks

Et pour finir que dire de plus sur "Madame Olivier" et des Tchapacans. Le succès ne se dément pas. Une salle comble, qui rie du début jusqu'à la fin, qui fait un triomphe à la troupe, qui se précipite vers les acteurs pour s'enquérir de la date de la prochaine représentation.

Quelques photos souvenir en attendant l'album

DSCN7252 DSCN7262 DSCN7273 DSCN7299